2ème sous-sol

2ème sous-sol de Franck Khalfoun en deux mots: Timidement horrifique.


SND


L’histoire: Le soir de Noël. Angela reste tard au bureau pour finaliser un contrat. Elle descend au parking pour prendre sa voiture qui ne démarre plus. Le gardien du parking lui vient en aide et lui propose de venir prendre un petit verre. Après lui avoir ri au nez, elle perd connaissance pour se réveiller ligotée dans la loge du gardien, bien décidé à la garder pour le réveillon.


SND


2ème sous-sol est inspiré d’un fait réel qui s’était déroulé à Paris: une femme s’était fait piégée et terrorisée dans un parking. Franck Khalfoun nous offre pour sa première réalisation un timide film d’épouvante. En effet, mis à part la scène avec le chien dans la voiture et celle au dernier sous-sol (je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler!), rien de bien excitant. La victime, Angela, interprétée par Rachel Nichols est tantôt intelligente et débrouillarde tantôt complètement stupide et peureuse. Tant est si bien qu’au final on se dit qu’elle l’a bien méritée. Par contre, le personnage du gardien psychopathe interprété par un très bon Wes Bentley vaut le détour. À la fois d’un grand calme et d’un grand sadisme, c’est tout ce qu’on attend du psychopathe dans ce genre de film. Une très très bonne performance de la part de Wes Bentley.


SND


Finalement, 2ème sous-sol a un bon concept de départ qui aurait pu produire un film culte mais ce dernier reste assez maladroit dans l’ensemble. Deux scènes sortent cependant du lot et méritent vraiment d’être vues. Pour ces deux scènes, une étoile. L’autre étoile est pour Wes Bentley, parfait dans la peau de ce psychopathe.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.