Coco avant Chanel

Coco avant Chanel de Anne Fontaine en deux mots: Incroyablement humain.


Affiche définitive. Warner Bros. France Audrey Tautou. Warner Bros. France


L’histoire: Une petite fille du centre de la France, placée dans un orphelinat avec sa sœur, et qui attend en vain tous les dimanches que son père vienne les chercher. Une chanteuse de beuglant à la voix trop faible, qui affronte un public de soldats éméchés. Une petite couturière destinée à refaire des ourlets dans l’arrière-boutique d’un tailleur de province. Une apprentie-courtisane au corps trop maigre, qui trouve refuge chez son protecteur Etienne Balsan, parmi les cocottes et les fêtards. Une amoureuse qui sait qu’elle ne sera "la femme de personne", pas même celle de Boy Capel, l’homme qui pourtant l’aimait aussi. Une rebelle que les conventions de l’époque empêchent de respirer, et qui s’habille avec les chemises de ses amants. C’est l’histoire de Coco Chanel, qui incarna la femme moderne avant de l’inventer.


Warner Bros. France Warner Bros. France


Coco avant Chanel porte formidablement bien sont titre. La réalisatrice Anne Fontaine a choisi de se consacrer à une période particulière de la vie de l’icône de la mode. Après une très courte scène d’introduction dans l’orphelinat où la styliste a passé son enfance, on suit le parcours de la jeune femme en soif de liberté et d’indépendance qui se construit peu à peu. Audrey Tautou nous livre ici une interprétation sans reproche. On peut ne pas aimer l’actrice mais on ne peut nier son talent dans ce film. La jeune actrice qu’on connait d’un caractère trempé s’efface juste assez pour faire apparaitre ce personnage ô combien haut en couleurs. La vie de Coco avant Chanel est une lutte perpétuelle envers la société de son époque, une époque dans laquelle elle ne se reconnait pas vraiment et où elle défie sans cesse les conventions. Une actrice parfaite pour un rôle sur-mesure. On remarque également la très bonne interprétation de Benoit Poelvoorde qu’on a plus l’habitude de voir dans des rôles comiques. L’acteur avec ce film montre qu’il est capable de bien plus. Il nous dévoile ici un personnage de plus en plus attendrissant. Anne Fontaine a su trouver les bons acteurs pour les bons personnages.


Audrey Tautou. Warner Bros. France Alessandro Nivola et Audrey Tautou. Warner Bros. France


Comment parler de Coco avant Chanel sans parler de l’attention accordée aux costumes. Sous la direction de Catherine Leterrier, le style Chanel est bien représenté. Marinière et tailleur mythique en tête. Sans être un connaisseur ultime du monde de la mode et en particulier de celui de Chanel. Ce dernier reste fascinant et extrêmement bien porté par Audrey Tautou. Ce qui est intéressant à voir est le phénomène de mouton de Panurge concernant la mode. Au milieu de copies parfaites d’un même style constitué de frou-frou et d’immenses chapeaux, qu’est-ce que la vraie mode si ce n’est se démarquer? Coco Chanel transcende la tendance et crée une nouvelle mode. L’innovation créatrice est donc un moteur de la mode et ce film nous rappelle que porter ce qui nous plait est le plus important.


Audrey Tautou. Warner Bros. France Audrey Tautou. Warner Bros. France


Coco avant Chanel est un biopic qui réussit très bien ce qu’il a tenté. C’est-à-dire raconter l’histoire romanesque de la vie de la femme avant celle de l’icône. Le film est une agréable surprise. J’avais peur de m’ennuyer pendant 1h et 50 minutes et finalement il n’en fut rien. Et un biopic de plus réussi. Le filon s’arrêtera-t-il un jour?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.