Commis d’office

Commis d’office de Hannelore Cayre en deux mots: Fictivement astucieux.


Bac Films Roschdy Zem. Bac Films / Raphaël Schott


L’histoire: A 40 ans révolu, Antoine Lahoud est un avocat pénaliste enthousiaste mais déçu par son milieu professionnel. Il traîne son âme de bon samaritain de commissions d’office en dossiers minables. C’est là, à l’occasion d’une plaidoirie, qu’il est "remarqué" par Henry Marsac, un avocat à la réputation sulfureuse. Ce dernier l’engage à ses côtés dans la défense des gros truands et le fait goûter aux fruits de sa prospérité. Lahoud ne mettra pas longtemps à comprendre que l’engouement soudain qu’il suscite chez son confrère est loin d’être désintéressé et qu’il le conduira… derrière les barreaux..


Roschdy Zem. Bac Films / Raphaël Schott Jean-Philippe Ecoffey et Roschdy Zem. Bac Films / Raphaël Schott


Eh bien, le moins qu’on puisse dire c’est que le film ne donne vraiment pas envie de devenir avocat au droit pénal… Le film en lui-même est un bon mélange d’arnaques et de trahison. Seulement, je ne m’attendais absolument pas à voir une complète fiction. Je pensais que le film était beaucoup plus une histoire authentique à l’instar de la première partie dans le palais de justice. Ainsi, le basculement fut rude car pour être tordue, l’histoire le devient rapidement. On sent la volonté de complexifier cette intrigue à l’extrême jusqu’à tromper le spectateur sur la véritable "intelligence" du personnage principal. Un film en demi-teinte entre l’authenticité du métier d’avocat et le besoin de surprises inattendues dans le scénario. Ce qui est dommage est que l’on remarque clairement le moment où l’on bascule de l’un à l’autre. Même le jeu de Roschdy Zem change radicalement.


Mathias Mlekuz et Roschdy Zem. Bac Films / Raphaël Schott Roschdy Zem. Bac Films / Raphaël Schott


Commis d’office est à prendre pour ce qu’il est, c’est-à-dire un bon policier. Rien de plus, rien de moins. Il est inégal mais très bien mené dans l’ensemble. Voilà c’est mon seul conseil, n’y allez pas en pensant que vous allez apprendre quelque chose sur le fonctionnement de la justice, elle est clairement absente du film… C’est un film à prendre comme il vient avec son petit lot de surprises.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.