Confessions d’une accro du shopping

Confessions d’une accro du shopping de P.J. Hogan en deux mots: Shoppingnement sympathique.


Confessions d'une accro du shopping Isla Fisher


L’histoire: Vive et charmante, Becky Bloomwood est une accro du shopping. Passionnée de mode, elle est incapable de résister au plaisir d’acheter tout ce qui est branché et tendance. Obligée de trouver un job pour financer ses achats impulsifs, elle obtient un poste – ô ironie! – dans un magazine financier. La voilà expliquant aux lecteurs comment gérer leur argent au quotidien, alors qu’elle passe son temps à dépenser le sien dans les boutiques!
Becky se retrouve vite dans une situation délicate qu’elle cherche à cacher à son patron, un homme très attirant…


Isla Fisher et Krysten Ritter Isla Fisher


Étant moi-même un acheteur compulsif, j’ai vu le film histoire de me sentir moins seul et je dois dire que cette comédie est bien sympathique. Rien d’extraordinaire évidemment mais assez bien mené par Isla Fisher pour le premier film où elle tient la vedette. On a déjà pu l’apercevoir dans Un jour, peut-être avec Ryan Reynolds ou bien dans Serial noceurs avec Vince Vaughn et Owen Wilson. Avec son petit air de Reese Witherspoon dans la saga La revanche d’une blonde, l’actrice n’a pas peur du ridicule et s’affiche clairement à plusieurs reprises. C’est une comédie légère et sans prétention. Je n’ai pas vraiment été très sensible à l’aspect mode à la Sex and the City mais j’ai été amusé par la folie qu’elle déclenche. Qui n’a jamais attendu la sortie d’un certain article et sentit son cœur faire plusieurs bonds au moment de le toucher pour la première fois dans le magasin? Cela arrive avec certains livres (il suffit de se rappeler les images dans les journeaux lors des sorties des livres Harry Potter), certains DVD (j’attend pour ma part désespéremment la sortie de la première saison de True Blood), certaines sorties ciné (mais oui pensez au campement la veille des sorties des Star Wars), etc.


Hugh Dancy et Isla Fisher Isla Fisher


Confessions d’une accro du shopping est de ses films que l’on voit pour se détendre et ne pas trop se prendre la tête. Il en faut bien de temps en temps. Bon, il est clair que le film est destiné à la gente féminine avec sa pseudo histoire romantique donc si vous détestez faire les boutiques, n’allez pas voir ce film qui vous ennuiera au plus haut point. En y repensant, même la gente féminine trouverait probablement le film cucul la praline. J’en arrive à me demander dans quel état psychologique j’étais pour l’avoir apprécié. Surement un moment de faiblesse incontrôlé. On va mettre ça sur le compte du joli minois de Isla Fisher :).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.