L’Enquête – The International

L’Enquête – The International de Tom Tykwer en deux mots: Classiquement efficace.


Sony Pictures Releasing France Clive Owen. Sony Pictures Releasing France


L’histoire: Sous des dehors respectables, l’International Bank of Business and Credit est une multinationale de la finance spécialisée dans le blanchiment d’argent et le financement d’opérations illégales. Face à elle, Louis Salinger, agent d’Interpol, et Eleanor Whitman, district attorney adjoint de Manhattan, sont déterminés à mettre fin à ses activités illicites. Ils sont prêts à tout pour que la justice règle son compte à cette organisation tentaculaire et intouchable, mais pour y parvenir, ils vont eux aussi devoir agir au-delà des lois… D’un bout du monde à l’autre, contre tous les dangers, Eleanor et Louis se lancent dans une partie à haut risque dont ils ne maîtrisent pas les règles. Une chose est certaine : ce jeu dans lequel leur redoutable ennemi contrôle tout et tout le monde ne s’arrêtera que lorsque l’un des adversaires sera à terre…


<Clive Owen. Sony Pictures Releasing France Armin Mueller-Stahl et Clive Owen. Sony Pictures Releasing France


Un film assez classique. On retrouve les bons ingrédients qui font le genre. Le complot est là, la filature aussi et on ne s’ennuie pas une seule seconde. Comparé à Espion(s), le film le plus récent dans le même genre, L’Enquête – The International s’est moins attardé aux personnages mais beaucoup plus sur l’action. Deux angles différents qui se valent l’un l’autre. Pas vraiment de mystères sur l’intrigue mais comme je le dis souvent ce n’est pas le résultat qui importe mais le chemin parcouru. En effet, pour moi, la pire critique qu’on puisse faire d’un film c’est dire qu’il était "nul parce qu’on avait deviné la fin dès le début". Et à tous ces gens là, moi je réponds "et alors?!". Le réalisateur n’a pas seulement réalisé les dix dernières minutes que je sache…. Rien de pire que les films qui se veulent de "suspense" et qui donnent des fausses pistes à tout va jusqu’à nuire la cohérence de l’histoire, la faute aux spectateurs qui veulent être surpris tout ça! Attention, je ne dis pas que tout suspense est à éviter. Au contraire, moi aussi j’adore découvrir seulement à la fin le "fin" mot de l’histoire lorsque c’est bien mené (The Machinist reste le meilleur exemple pour moi) mais c’est rarement le cas malheureusement.


Clive Owen. Sony Pictures Releasing France Naomi Watts. Sony Pictures Releasing France


Les scènes d’action sont très bien orchestrées et les musiques sont parfaites. Un petit bravo pour la minutie apportée à la bande son (le bourdonnement des oreilles c’était vraiment bien vu: faut le voir pour comprendre)! Sinon, comme je l’ai précisé précédemment, les personnages ne sont pas beaucoup développés et restent stéréotypés tout au long du film. Mais les présences de Clive Owen et Naomi Watts comblent rapidement le vide. L’Enquête – The International fait partie de ces films qui reposent sur ses acteurs, un peu à la Mr & Mrs Smith. Clive Owen porte le premier rôle avec aisance. On ne peut s’empêcher de faire le parallèle avec le minimum de charisme requis pour n’importe quel acteur qui endosse le rôle de James Bond. Et la raison est évidente quand on se rapelle que Clive Owen avait été mentionné aux côtés de Daniel Craig lorsqu’il a fallu remplacé Pierce Brosnan. Avec ce film, Clive Owen prouve qu’il aurait aussi été parfait en James Bond!


Clive Owen et Naomi Watts. Sony Pictures Releasing France Clive Owen et Jack McGee. Sony Pictures Releasing France


L’Enquête – The International n’apporte rien de neuf au genre mais on passe un excellent moment si on est amateur des films d’espionnage. On a même de temps en temps quelques bons rires car il n’est pas sans humour.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.