Southland Tales

Southland Tales de Richard Kelly en deux mots: Horriblement ridicule.


Wild Side Seann William Scott et The Rock. Universal Pictures


L’histoire: Californie, 2008. Une attaque nucléaire a précipité l’Amérique dans la 3e Guerre Mondiale. Face à la pénurie de carburant, la compagnie US-IDent élabore un générateur d’énergie inépuisable, qui altère la réalité et va bouleverser les vies de l’acteur Boxer Santaros, de l’ex-star du X Krysta Now et des frères jumeaux Roland et Ronald Taverner, dont le destin se confond avec celui de l’Humanité toute entière…


Seann William Scott. Universal Pictures Sarah Michelle Gellar. Universal Pictures


Je l’ai vu au États-Unis et je soupçonne Richard Kelly d’avoir été victime d’une usurpation d’identité par quelqu’un à l’imagination débordante…. Comment peut-on passer de l’extraordinaire Donnie Darko à une sorte d’OV(n)I (Objet Visuelleme(n)t Insupportable)? C’est une chose de vouloir critiquer la société américaine à sa façon, s’en est une autre de le faire de sorte qu’on s’y intéresse. Le sujet bien plus complexe que Donnie Darko traîne en longueur, beaucoup trop de scènes deviennent très ridicules (entre autres: danses, chant et raison d’être exceptionnel pour les Taverner) et le casting est loin d’être à la hauteur. Alors que je suis généralement conquis par tous les rôles de Sarah Michelle Gellar, ce dernier et tous ceux du film d’ailleurs sont risibles. Même au 3ème degré, ils sont ridicules. Et la lenteur du film! Il y a 2h et demie qui passent à la vitesse de la lumière tels que pour L’Étrange Histoire de Benjamin Button, Les Trois Royaumes et Watchmen – Les Gardiens et il y a deeeeuuuux heeeeuuuuureeees eeet deeeemiiiie qui semblent durer une éternité dont Southland Tales est le parfait exemple.


Ling Bai. Universal Pictures Sarah Michelle Gellar. Universal Pictures


Peut-être faut-il comme certains le suggèrent s’immerger totalement dans cet univers complètement dément au bord de la destruction. Mais si on juge le film et rien que le film, c’est un mélange de tout ce qui se fait au cinéma mais un mélange beaucoup trop hétérogène. En ce qui me concerne, ce film n’est pas sortidans les salles en France (tant mieux) ce qui me permet d’effacer ce faux pas de Richard Kelly de ma mémoire.Le DVD sort par contre le 24 mars prochain, n’y courrez pas, c’est pas la peine…. Pour ma part, j’attends la sortie au cinéma de son second film (The Box) avec impatience :).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.