The Social Network – Conférence de presse

Conférence de presse – The Social Network en présence de David Fincher, Aaron Sorkin, Jesse Eisenberg, Andrew Garfield et Justin Timberlake.



Aujourd’hui, dimanche 3 octobre, 12h30, Le Bristol. L’équipe du film The Social Network s’est réuni pour une conférence de presse de 30 minutes où entre autres l’écriture du scénario, le choix des acteurs et la place de Facebook dans la société ont été abordé. Dans un cadre plutôt sympathique juste à côté des champs-élysées, j’ai eu la chance d’y assister grâce à Allociné.



Le réalisateur David Fincher, les trois acteurs principaux du film, Jesse Eisenberg, Andrew Garfield et Justin Timberlake mais surtout le scénariste Aaron Sorkin étaient présents à cette conférence de presse. À peine installés, première question sur le scénario du film et comment l’idée a germé. Question à laquelle Aaron Sorkin répond en premier donnant ainsi le ton de la conférence: il sera le principal intervenant de cette conférence pour ce film dont les dialogues ont une place centrale. Et même si ces derniers peuvent parfois paraître inutiles ou déconnectés, le scénariste est convaincu qu’elles ont un sens tout autre ne serait-ce que pour montrer une évolution des personnages même si le sujet de la conversation est la création de Victoria’s Secret. L’important est de comprendre qui est le destinataire de ces paroles et l’impact de ces dernières: "who is listening?". Sur le choix des acteurs, il y a apparemment eu beaucoup de candidats et de vidéos visionnées. Celui qui a eu le plus de mal à obtenir son rôle a été Justin Timberlake qui a souffert de se notoriété car il a du prouver d’autant plus qu’il en était capable. Et en parlant du rôle du chanteur, quelqu’un dans la salle a souligné l’ironie qu’il y avait derrière le fait que ce dernier interprète le créateur de Napster. Plutôt drôle en effet. Le chanteur répondit à la remarque par le fait qu’il pensait que ce n’était pas un homme qui pouvait détruire l’industrie de la musique mais que ce sont encore les maisons disques en collectif qui font encore la loi. Pour lui, l’industrie musicale n’est pas en péril, loin de là…



Un des derniers thèmes abordés a été le ton critique que l’on peut reprocher au film envers les nouvelles technologies et le créateur de Facebook dépeint comme un associable complètement déconnecté de la société. Le réalisateur et le scénariste se "défendirent" en rétorquant qu’il n’y avait absolument aucune attaque ni envers l’un, ni envers l’autre. Aaron Sorkin a précisé qu’il ne pouvait pas écrire pour un personnage qu’il n’aimait pas. Il a simplement essayé de faire comprendre un personnage solitaire et frustré. Un personnage auquel il peut s’identifier un minimum. L’ensemble des cinq intervenants a souligné le fait que The Social Network, malgré son titre, était avant tout une histoire de personnages avec trois parties qui se confrontent. Une histoire de personnages très classique comme on peut en trouver depuis des décennies et c’est véritablement cela qui les a motivé à poursuivre le projet. Une demi-heure plus tard, la conférence était bouclé et l’équipe du film sur leur chemin de retour. Je pourrai vite m’y habituer à ces conférences de presse :). Il est toujours intéressant d’en savoir un peu plus sur le processus de création cinématographique et c’est unexcellent moyen de passer le temps avant le brunch du dimanche :D. En tout cas, je vous conseille d’aller voir le film qui est plutôt bien réussi. Critique à venir sur mon blog.

Sortie nationale le 13 Octobre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.