Transformers 2 la revanche

Transformers 2 la revanche de Michael Bay en deux mots: Techniquement maîtrisé.


Transformers 2 la revanche Shia LaBeouf


L’histoire: Deux ans se sont écoulés depuis que Sam Witwicky a sauvé l’univers d’une bataille décisive entre les deux clans rivaux de robots extraterrestres. Malgré ses exploits, Sam reste un adolescent préoccupé par les soucis des jeunes gens de son âge : alors qu’il s’apprête à entrer à l’université, il doit se séparer de sa petite amie Mikaela et de ses parents pour la première fois de sa vie. Il lui faut aussi tenter d’expliquer son départ à son nouvel ami, le robot Bumblebee. Sam aspire à vivre une vie normale d’étudiant, mais il doit tourner le dos à son destin pour y parvenir. Si Sam a fait ce qu’il a pu pour tirer un trait sur le conflit qui a eu lieu à Mission City et revenir à ses préoccupations quotidiennes, la guerre entre les Autobots et les Decepticons, tout en étant classée secret défense, a entraîné plusieurs changements. Le Secteur 7 a ainsi été dissout et son plus fidèle soldat, l’agent Simmons, a été révoqué sans ménagement. Résultat : une nouvelle agence, NEST, a été mise en place…


Josh Duhamel Megan Fox


Évidemment, et chaque personne qui fait la queue pour voir ce film le sait, Transformers 2 la revanche est avant tout un film à effets spéciaux. Passez votre chemin si vous voulez de la réflexion ou même une intrigue plus ou moins travaillée. Tout le film n’est qu’un énorme prétexte à faire exploser des choses: ponts, pyramides, voitures, avions… tout y passe. En ayant bien cela à l’esprit, on passe un relativement bon moment. Les deux heures et demi passent assez rapidement sans trop de passages à vide. Il y a même un peu d’humour. C’est à ce moment-là qu’on se dit qu’on a plus de non-défauts que de réelles qualités à attribuer au film: il n’est pas ennuyant, ni moche, pas prétencieux, ni . Ce qui est sûr, c’est que c’est que Michael Bay délivre le blockbuster tant attendu par les fans. Les scènes de combat, il est vrai à la longue rébarbatives, sont néanmoins à couper le souffle. En tout cas, on les voit les 145 000 Go nécessaire à l’animation des robots, c’est le moins qu’on puisse dire…


Transformers 2 la revanche Megan Fox


Comparé au premier opus, car c’est en fait le seul film auquel on peut le comparer sans qu’il soit anéanti par la comparaison, il y a du mieux. Le film s’assume complètement. Des belles caisses, des belles femmes, des grosses explosions, etc. C’est le premier film multiplié par deux. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai multiplié ma note par deux (Deux étoiles au lieu d’une pour le premier Transformers). Les principaux bons points du film sont au final la transformation du Devastator qui même si elle est abusée, reste impressionante, Megan Fox qui est plus sexy que jamais et… et… et puis c’est tout en fait. 2ème volet, 2 éléments positifs, c’est pas si mal… Quand on arrivera au Transformers 8, on arrivera peut-être au niveau des autres films! Peut-être même une histoire qui n’est pas autant tirée par les cheveux.


Transformers 2 la revanche Shia LaBeouf et Megan Fox


À voir pour le délire sans trop se poser de questions. On en a pour son argent car finalement, il faut bien financer toutes ces explosions! Le danger évidemment, et je crois bien qu’il est déjà bien ancré à Hollywood, c’est que tous les réalisateurs se contentent de "ça". Mais ils ont raison, les explosions, ça fait vendre, alors pourquoi arrêter? D’ailleurs, la Paramount prépare déjà son Transformers 3 pour 2012, mais arrêtez-les par pitié!!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.