La disparition d’Alice Creed: Intelligemment surprenant

La Disparition d’Alice Creed de J. Blakeson en deux mots: Intelligemment surprenant.

L’histoire: Lorsqu’une jeune femme est kidnappée par deux inconnus cagoulés, chacun des actes de ces derniers semblent calculer et minutieusement préparer.

La disparition d’Alice Creed est un beau divertissement. Du suspense, des rebondissements et de bons moments où on se dit vraiment "mais pourquoi!!?", le film sait jouer de ses atouts. Cependant, c’est également ce qu’on pourrait lui reprocher. Le film peut en fait se résumer en une phrase: des réalisateurs qui montrent qu’ils maîtrisent leur sujet. Quand on sent trop la présence du réalisateur, c’est là où il faut se demander si c’est une bonne chose ou non et dans ce cas, je pencherai plutôt vers non. Cette succession de rebondissements est certes très bien menée mais au fur et à mesure on se dit qu’on nous ballade vraiment trop. Pas qu’on nous prenne pour des imbéciles mais plutôt qu’on veuille trop nous en donner.

En plus de cet art pour surprendre le spectateur, le film jouit également d’un humour assez original. Un mélange d’humour noir ou sexy et par moments franchement comique. Je me demande vraiment si j’ai pas raté un truc de fou juste parce que j’ai été gêné par le fait que j’ai trop vu le film comme un exercice de style. Je suis pourtant rentré dans l’histoire mais le tout m’a assez vite lassé finalement. Étrangement donc pour un film que je ne note pas superbement bien, je le conseillerai quand même juste "au cas où".

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.