Palmarès et bilan du Festival Silhouette

Le Festival Silhouette de courts métrages en deux mots: Passionnément excellentissime.

Silhouette

Palmarès du Festival Silhouette 2009:

Grand prix Silhouette 2009
Nachtwake de Menno Otten.

Prix spécial du Jury
Forbach de Claire Burger.

Prix ex-aequo de la meilleure interprétation
Jean-Benoît Ugeux dans Michel d’Emmanuel Marre et Antoine Russbach.
Yéliz Alniak dans C’est gratuit pour les filles de Claire Burger et Marie Amachoukeli.

Prix de la meilleure photographie
Lila du Broadcast club.

Prix du Jury étudiant
Os sapatos de Aristeu de René Guerra Luiz.

Mention spéciale du Jury étudiant
Liminal de Stephen Keep Mills.

Prix du public
Ripple de Paul Gowers.

Trois films du palmarès ont été mis en ligne et ce jusqu’au 27 Septembre sur le site 6nema.com. Il s’agit de Michel, Forbach et Ripple, n’hésitez pas à les voir si vous n’avez pas pu être présent au festival pour vous donner une idée de ce que vous avez manqué.

Silhouette

Et voilà, le Festival Silhouette c’est déjà fini :(. J’en repars avec tout plein de fabuleuses images en tête. J’ai eu pas mal de coups de cœur durant ce festival et j’en suis plus que ravi. Le court métrage est pour moi une véritable découverte. C’est vraiment dommage qu’il ne soit pas mieux distribués. En tout cas, je n’aurai de cesse que de promouvoir ce format qui décidément est petit dans sa durée mais géant dans sa créativité. Au moment de faire le bilan, il serait dur de n’en conseiller que deux ou trois parmi les superbes courts métrages qui ont été projeté cette année alors je vous invite à découvrir les 8 courts métrages qui me semblent être les incontournables de cette 8ème édition: Danse macabre de Pedro Pires, Next Floor de Denis Villeneuve, C’est gratuit pour les filles de Claire Burger, Success de Diederik Ebbinge, Liminal de Stephen Keep Mills, Je criais contre la vie. Ou pour elle de Vergine Keaton, le thé de l’oubli de Sandra Desmazières et C’est plutôt genre Johnny Walker de Olivier Babinet. C’est complètement arbitraire et surement avec quelques omissions de ma part mais si vous arrivez à mettre la main dessus, vous ne serez pas déçu ;).

Silhouette Silhouette

La dernière soirée du festival commença par la présentation de l’équipe de l’association Silhouette suivi de la remise des prix. J’ai d’ailleurs eu le plaisir de présenter la mention spéciale qu’on a décerné à Liminal. La remise des prix et des cadeaux qui les accompagnent (champagne, peluche, appareil jetable, ) a ensuite fait place à la projection du palmarès. Cette dernière soirée fut donc l’occasion de remercier tous les organisateurs, bénévoles et artistes qui ont participé à cette 8ème édition que j’ai trouvé plus que réussie! Comme je l’ai déjà dit, je ne connaissais pasce festival avant d’y aller cette année et je dois dire que j’ai été grandement impressionné. C’est une organisation de passionnés et cela se sent: des tonnelles apportées pour le public en temps de pluie au défilé de plaids pour amuser et inciter ce dernier à soutenir financièrement le festival. Moi je dis un grand bravo pour toute l’équipe de Silhouette qui a fourni un travail de titan! Bravo également au public qui reste fidèle même sous la pluie. Les amateurs de courts métrages sont rien de moins que de véritables warriors. On peut regretter la faible diffusion des courts métrages mais ces derniers n’ont rien à envier au public des longs métrages. Et je ne pouvais pas conclure cet article sans saluer mes camarades jury avec qui j’ai passé une superbe semaine et que j’aurai sans aucun doute l’occasion de revoir. Rendez-vous l’année prochaine pour la 9ème édition du Festival Silhouette!!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.