The Town: Efficacement stéréotypé

The Town de Ben Affleck en deux mots: Efficacement stéréotypé.

Warner Bros. France

L’histoire: Doug MacRay est un criminel impénitent, le leader de facto d’une impitoyable bande de braqueurs de banque qui s’enorgueillit de voler à leur gré sans se faire prendre. Sans attaches particulières, Doug ne craint jamais la perte d’un être cher. Mais tout va changer le jour où, lors du dernier casse de la bande, ils prennent en otage la directrice de la banque, Claire Keesey.
Bien qu’ils l’aient relâchée indemne, Claire est nerveuse car elle sait que les voleurs connaissent son nom et savent où elle habite. Mais elle baisse la garde le jour où elle rencontre un homme discret et plutôt charmant du nom de Doug, ne réalisant pas qu’il est celui qui, quelques jours plus tôt, l’avait terrorisée. L’attraction instantanée entre eux va se transformer graduellement en une romance passionnée qui menacera de les entraîner tous deux sur un chemin dangereux et potentiellement mortel.

Ben Affleck, Owen Burke, Jeremy Renner et Slaine. Warner Bros. France Jon Hamm. Warner Bros. France

The Town est un film efficace mais malheureusement sans grande originalité. Ben Affleck montre à nouveau son talent en tant que réalisateur sans pour autant proposer de révolutions. Son premier film, Gone Baby Gone, m’avait beaucoup plus impressionné. Ben Affleck prend peu de risques avec ce film. Il parle de ce qu’il connait, Boston notamment où il a vécu toute son enfance et en parle plutôt bien d’ailleurs. Seulement, avec un casting aussi talentueux que Jon Hamm, Rebecca Hall et Jeremy Renner qui, je le rappelle, joue le rôle principal du film aux 6 Oscars de 2010: Démineurs, on pouvait s’attendre à une petite merveille. Le scénario ne suit pas et c’est bien dommage. Aucune surprise pour ce thriller dont le suspense est aussi insoutenable que la rencontre entre Doug et Claire était crédible c’est-à-dire pas du tout. Ce film ressemble plus à un premier film dans son souci des codes cinématographiques.

Jon Hamm et Blake Lively. Warner Bros. France Rebecca Hall et Ben Affleck. Warner Bros. France

Comme je l’ai précisé dans le paragraphe précédent, le casting de The Town est un casting rêvé. Depuis la scène d’introduction avec la guitare dans Vicky, Cristina, Barcelona, je suis sous le charme de Rebecca Hall. Depuis la série Mad Men, Jon Hamm fait partie de mes acteurs dramatiques préférés. Depuis Démineurs, j’ai hâte de voir ce que Jeremy Renner va nous proposer. Et bien sûr, Blake Lively dont je n’ai pas encore parlé mais qui n’a rien à rougir de sa prestation face à ces nouveaux géants, est excellente dans son rôle de jeune mère accro à l’oxy. Après avoir vu The Town, je n’ai eu qu’une envie c’est que ce même casting fasse un autre film ensemble vu que celui-ci n’a pas réussi à montrer ce dont ils étaient tous capables. Pour ne pas trop le dénigrer, je dois avouer qu’il y a une idée assez intéressante dans le film, c’est d’avoir pris un quartier particulier comme un acteur à part entière. Charlestown est un quartier qui peut se vanter d’avoir le taux le plus élevé au monde de braquages et d’attaques de fourgon blindé au mètre carré. Voir ce quartier comme une condamnation à mal finir était bien vu mais le réalisateur n’a pas su exploiter à fond cette idée préférant la folie des grandeurs avec le Fenway park, véritable institution de Boston.

Jeremy Renner. Warner Bros. France Jon Hamm. Warner Bros. France

Ce n’est pas du grand art mais The Town a le mérite de divertir. On n’y croit pas trop et on est déçu par la fin mais bon c’est efficace et bien rythmé. C’est donc bien plus que ce que l’on peut dire de nombre de thrillers. J’en ressors déçu mais c’est probablement du à ma grande attente. Il ne faut pas hésiter si les thriller policier sont votre dada, s’en est indubitablement un et en attendant le prochain qui nous surprendra c’est un bon moyen de passer le temps.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.